A propos…

Datadifferent.com est un site de vulgarisation inspirante de la donnée, une donnée data-friendly, expliquée simplement, car proche de nos vies et de nous.

 

Nous avons une relation fusionnelle avec la data ! Mais le « hic » c’est que peu de gens, nous-mêmes ou autour de nous, savent réellement ce qu’est la data, la big data, etc. Comment elles sont traitées pour entrer à leur service au quotidien. « datadifferent.com » souhaite vulgariser et mettre à la portée de tous des savoirs qui sont encore la chasse gardée de hauts experts en manipulation de données. De la manière la plus avenante qui soit.

Car je penche vers la mise du sens de la donnée, simplement, à la portée de chacun. Le sens de la data pour chacun

Elle n’appartient pas à ceux qui la collecte, et il serait dangereux pour une démocratie que  son sens échappe à 99% des habitants de la planète…Pour l’instant, nous sommes encore dans un tunnel bien sombre…

Les internautes et mobinautes sont conscients que les GAFA (Google/Apple/ Facebook/Amazon), suivis de Alibaba, etc sont déjà bien-bien avancées pour ce qui s’agit de faire usage de données à caractère personnel. Il ne s’agit plus de réseaux sociaux, cela ne vous aura pas échappé… Mais de vraies régies d’exploitation de données personnelles !

Il faut être conscient que Facebook, avec 2 milliards d’abonnées actifs par moi, a une puissance de feu sans doute plus importante que la nation américaine en terme d’informations et de renseignements. La firme a développé et aiguisé des outils d’analyse de ces données massives que l’on nomme Big data, et leur sens pourrait permettre à la firme d’en faire un usage massif pour prendre le contrôle de toute ville, toute région, toute nation. Les clés d’analyse des données massives : toute armée et toute nation en rêvent pour assoir son hégémonie. Toute entreprise en rêve comme arme de compétitivité massive !

Data interprétation de la données

On fait la lumière sur la destination de la donnée, surtout si celle-ci est générée par des internautes et mobinautes ignorants de bonne foi. C’est le job de la nouvelle Réglementation européenne pour la protection des données à caractère personnel (RGPD ou GDPR en anglais) applicable le 25 Mai prochain.

Mais en faisant cela, met-on le sens des données que nous générons à notre portée ?  Nous savons à peu près que nos données seront passées à la moulinette d’algorithmes pour en sortir des prédictions de comportements d’achat. Oui, bon… Mais encore ?

Il est peu probable que nous en sachions plus. Peu de secteurs s’appliquent à nous restituer nos data (anonymisées et mutualisées) avec un vrai objectif pédagogique ou d’incitation à la prise de décision instantanée.

Convaincue qu’il nous faut saisir le tournant extra-ordinaire de la transformation numérique des organisations, mais aussi de la société civile, pour ne pas laisser l’interprétation de la donnée, tout type de donnée, aux seules mains d’un petit nombre d’experts sachant la lire. J’en ai fait une thèse « See data different« .

Ce site prend le parti suivant : être acteur de l’interprétation qui est faite de la donnée.

  • Etre acteur dans l’interprétation de la donnée, c’est faire attention à l’usage qui est fait de nos données et avoir un radar pour suivre la façon dont nous les disséminons. Arrêtons d’être passifs ou fatalistes, « puisqu’il le faut bien »… pour accéder à telle ou telle appli.
  • Etre acteur dans l’interprétation de la donnée, c’est être exigeant pour la restitution intelligible de nos données avec une valeur ajoutée qu’un cerveau humain ne pourrait produire. Certaines appli mobiles rendent déjà des services très satisfaisants pour des données arides, comme les données insipides de nos comptes bancaires. Vus sous un autre angle, elles nous parlent déjà mieux !

Orientons donc nos choix vers des applications qui ont le vrai souci de nous restituer nos données sous une approche data-friendly, et qui sauront les mettre en valeur de façon à ce que nous oubliions la donnée elle-même ! Qui plus est, il y aura un bonus pour ceux qui sauront matérialiser la donnée sous un mode dynamique, de façon à ce que ce que nous visualisions des données, interagissions avec elles et que, suivant le même cheminement que l’esprit humain, elles nous aident à la décision instantanément…

  • Etre acteur de la donnée, en tant que ‘pouvoir public’ – ce que je ne suis pas – c’est faire en sorte que des initiatives nationales naissent et se développent pour contrebalancer un déséquilibre menaçant pour la sécurité même des concitoyens et la maîtrise propre de l’usage de leurs data. C’est encourager très vite, et à une échelle bien plus grande, la promotion des métiers de data scientistes et tous métiers se basant sur le sens de la donnée, mais pas seulement. C’est encourager la transformation vers des métiers data-driven, c’est-à-dire se basant sur l’objectivité des données pour prendre des décisions, à tous les échelons de l’organisation, et dans toutes tailles d’organisation, pas uniquement les grandes entreprises, qui, elles, ont su prendre le virage pour la plupart.

Savoir lire et interpréter la donnée n’est pas qu’un enjeu professionnel. C’est un enjeu de société tout entière. Il nous faut comprendre l’omniprésence de la donnée dans toutes choses, toutes activités humaines;  apprendre les possibilités illimitées et susciter la créativité autour de la donnée dans les programmes éducatifs dès les premières classes. La data est devenue un carburant stratégique, et pourrait bien s’imposer de fait en langage universel, avec une puissance créatrice que ne possède pas le langage universel tel que l’anglais !

Je reste convaincue que  la prédominance économique et culturelle appartiendront aux nations qui sauront orienter sa jeunesse, son énergie et ses forces vives vers l’interprétation de la donnée. Alors… TOUS DATA HERO ! On peut le faire !

 

Pour recevoir ma thèse, veuillez enregistrer un email valable, votre (vrai) nom et prénom via l'onglet SUMO qui se fait très discret en onglet en haut à droite de l'article. Soyez gentil, faîtes-moi part de vos commentaires en retour de centaine d'heures de travail et de recherche ! :)

 

Follow me